Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/ecrire/public_html/Fonctions/connection_sql.php on line 3
Les News - Décryptages - Plagiat, citation, wikipedia, peut-on "copier" un texte ? - Artdecrire.com
Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/ecrire/public_html/Fonctions/fonctions_fixes.php on line 26

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/ecrire/public_html/Fonctions/fonctions_fixes.php on line 10

Plagiat, citation, wikipedia, peut-on "copier" un texte ?

Un sujet récurrent dans la littérature, et une question que se posent de nombreux écrivains : dans quelle mesure peut-on réutiliser un texte qui nous intéresse ?

Un sujet qui fait aussi régulièrement l’actualité, lorsque des auteurs célèbres sont pris la main dans le sac pour avoir recopier quelques phrases, ou des pans entiers de textes, sans même citer leur source. On pourrait citer récemment PPDA, pour sa biographie d’Hemingway qui serait une "paraphrase grossière" de la biographie de l'Américain Peter Griffin, mais également pour son roman Fragments d’une femme perdue. Dans un autre registre, Michel Houellebecq avait emprunté quelques phrases de Wikipedia sans citer sa source, pour son roman La Carte et le Territoire.

© N-Media-Images - Fotolia.com
La "récupération" de texte semble être une pratique de plus en plus fréquente, notamment grâce à l'informatique et à Internet, qui mettent à porter d'un simple copier-coller d'innombrables informations. Mais dans quelle mesure a-t-on le droit de réutiliser des textes écrits par d'autres ?

Il faut dire que la Loi n’est pas toujours très précise sur ces questions.

La « courte citation »


Une des dérogations majeures au droit d’auteur, est ce que l’on appelle, le droit de « courte citation ». C’est ce qui permet de citer le texte d’un auteur, sans son autorisation. Une permission qui ne va cependant pas sans contraintes, définies par le législateur (art. L 122-5, 3° du Code de la Propriété Intellectuel) : « sous réserve que soit indiqué clairement le nom de l’auteur et de la source : les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées ».

Premier élément : il est donc obligatoire de citer sa source. Second élément : la notion de brièveté de la citation. La jurisprudence l’apprécie sur le ratio citation / œuvre originale. L’idée étant de ne pas citer trop longuement au point de concurrencer l’œuvre citée. Troisième élément : la citation doit également être justifiée, c’est-à-dire qu’elle doit s’incorporer dans une autre œuvre distincte de l’originale, autrement dit, on n’est pas autorisé à publier un simple recueil de citations d’un même auteur, sans autre commentaire ou analyse personnelle.

Le cas Wikipedia

Un cas particulier se présente aujourd’hui avec Wikipedia, cette encyclopédie gratuite sur Internet, si pratique et consultée avec un succès grandissant, y compris par les écrivains. Peut-on plagier Wikipedia ? Wikipedia n’est pas un « auteur » au sens propre, mais un site internet administré par la fondation Wikimedia. Chaque article Wikipedia est le fruit d’un consensus entre plusieurs personnes physiques, souvent anonymes, ou connus seulement de Wikimedia. Qui plus est, ces auteurs contribuent au site internet dans le cadre d’une licence Creative Commons, autorisant quiconque à reprendre un texte Wikipedia à titre gratuit ou commercial. A condition bien sûr de citer la source, comme le veut la Loi, ou le simple « fair play ».

Théoriquement, les auteurs d’un tel article pourraient se faire connaître et faire valoir leurs droits. Mais en pratique, cela serait extrêmement complexe, long et coûteux, pour un résultat incertain. Autrement dit, ce n’est pas pour demain ! Dans le cas Houellebecq, les dirigeants de Wikipedia ont déclarés prudemment que « les parties empruntées sont d’une certaine banalité rédactionnelle », et auraient trouvé plus « correct » de citer la source.

Une pratique ancienne ?

Le principal intéressé, Michel Houellebecq, prend cette polémique avec philosophie. Il regrette même de ne pas parvenir aussi bien que Perec, qu’il admire, à intégrer ce genre de portion de texte non-littéraire, au sein d’une œuvre romanesque. Selon lui, ces insertions participant à donner l’illusion d’une docu-fiction, ont été pratiquée depuis bien longtemps par beaucoup d’auteurs. (voir la video). Il va même jusqu’à ironiser sur l’ignorance de ses détracteurs, et ne voit pas très bien en quoi cette affaire pose un problème. Son emprunt est très mineur, et ne remet pas en cause l’originalité de son propre texte.

Bernard Werber, quant à lui, a sa propre méthode pour éviter ce genre de mésaventure : une fois son premier jet de roman terminé, il ferme son manuscrit… et le réécrit entièrement de mémoire ! Passionné de nouvelles technologies, il utilise Google Maps pour situer ses décors, et est lui aussi tenté par le copier coller devenu tellement simple avec Internet. Il se refuse néanmoins à une telle facilité, d’où sa méthode pour être certain d’avoir entièrement tout reformulé et "digéré".

Inspiration, ou plagiat ?

Mais reformuler suffit-il à éviter d’être taxé de plagiat ? Voilà une question épineuse. La frontière entre inspiration, imitation, et plagiat est difficile à déterminer.

Tous les écrivains se reconnaissent des maîtres qui les ont influencés. Qui plus est, chaque genre littéraire a ses propres règles et spécificités que connaissent en général les auteurs. Même les schémas narratifs les plus usuels ont été décortiqués et sont réutilisés. Bref, pas évident de faire la part des choses.

La frontière est parfois ténue entre une paraphrase volontaire d’un texte récupéré, et la reformulation sincère et digérée, issue d’un apprentissage et d’une mémorisation plus ou moins précise.

Pire encore, un auteur peut très bien avoir une idée géniale, en ignorant qu’un confrère l’avait déjà eu quelques décennies ou quelques siècles plus tôt ! On ne peut pas avoir tout lu et tout mémoriser. On parle alors de plagiat par anticipation.

En conclusion, pour être en règle avec la Loi, et en paix avec sa conscience, choisissons les gestes simples : citer l’auteur et la source lorsque l’on en a connaissance et conscience, ajouter des remerciements en fin d’ouvrage, et éventuellement une bibliographie en fin d’ouvrage.

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/ecrire/public_html/Fonctions/fonctions_fixes.php on line 26


Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/ecrire/public_html/Fonctions/fonctions_fixes.php on line 26